9. août 2023

Une affaire propre

Insérez dans une machine à laver Ludwig van Beethoven, le contrebassiste portugais Carlos Bica - de formation classique avec des transitions fluides vers le jazz, Daniel Erdmann, le saxophoniste qui puise de l’eau à des multiples sources et dont l’instrument a un son agréablement rouillé, DJ Illvibe, alias Vincent von Schlippenbach (douché au free jazz depuis l’enfance) et l’un des accordéonistes les plus renommés d’Europe João Barradas avec une vague au-dessus du a.

Dans le compartiment à lessive, on ajoute un peu de Tom Waits et de Tex Avery, puis on lave et on essore bien, et il en résulte cet album „Playing with Beethoven“ (2023, Clean Feed) d’une inventivité grandiose. Extrêmement ludique, très décalé, mais toujours de haut niveau musical. Et c’est au plus tard lorsque les platines hachent la Sonate au clair de lune que le fan inconditionnel de Beethoven doit rester très fort ….